Roumégoux, Cantal
Roumegoux

Bienvenue à ROUMEGOUX!  au coeur de la Châtaigneraie cantalienne...

Vous êtes sur le site internet de la commune de Roumégoux,commune du département du Cantal et appartenant au canton de Saint Mamet la Salvetat. 

La commune de ROUMEGOUX (15290) est une commune française de la région d’Auvergne d’environ 300 habitants en 2012. Elle est située au sud d’Aurillac, à environ 28 km de la préfecture du Cantal, posée sur la D20 qui rejoint le département du LOT tout proche.

 la commune dispose d'une école en RPI (de la grande Section au CM2) avec la commune proche de Cayrols. Présence d'une garderie, d'une cantine et d'un ramassage scolaire. Les nouveaux rythmes scolaires sont appliqués depuis la rentrée de septembre 2013.

Le Collège est à Saint Mamet (10 km), les enfants disposent d'un transport scolaire quotidien.

Cette D20 va de Lafeuillade en Vézie jusqu’à St Céré. Roumégoux a d’ailleurs une « frontière » avec le Lot dans sa partie Ouest.

GEOGRAPHIE : Son altitude moyenne est de 620 m, son point le plus haut étant au village de Silvestre à environ 720m d’altitude. Elle bénéficie d’un ensoleillement conséquent, plus que Toulouse, et d’une pluviométrie qui fait de ce petit territoire un vrai pays vert. L’hiver peut y être rude et l’automne très clément avec dans ses nombreuses forês, multitude de champignons comestibles comme les cèpes, les girolles, les pieds de moutons, les rosés et tant d’autres.

Ces bois sont les lieux de vie d’une faune sauvage dense : lièvres, chevreuils, sangliers etc…Rue principale de Roumegoux

C’est une commune rurale mais qui bénéficie d’une attractivité intéressante en raison de sa proximité avec le bassin de vie d’Aurillac et de moyens de transport variés (route, voie ferrée au Rouget, ligne de car du Conseil Général du Cantal)

Elle se situe à proximité de la RN122 qui relie Massiac (A75) à Figeac (A20). De plus, elle est très proche de la commune du Rouget qui offre tous les services souhaités en matière de commerces et de santé.

Enfin, c’est une commune calme avec un environnement préservé et de qualité ; quand à sa fiscalité on peut dire qu’elle a des taux faibles. Cette attractivité explique l’accroissement significatif de sa population qui est passée de 214 en 1999 à 312 habitants en 2012.

Cette population, à l’origine paysanne avec une activité agricole tournée vers la production de lait ou de viande bovine, s’est donc diversifiée avec l’installation de nombreux artisans du bâtiment; de même, les services de santé (hôpital ou clinique à Aurillac, maisons de retraite au Rouget, soins à domicile pour les personnes âgées) ont crée de nombreux emplois en particulier pour les femmes.